Couture·Deer and Doe

Un peu de limonade?

En prévision des chaleurs écrasantes de l’été, on ne peut espérer plus juste anticipation, bien que totalement fortuite, j’ai eu envie de réaliser une petite cousette rafraichissante et citronnée. J’ai pour cela choisi le modèle Hoya, petit blouse dernière née de la collection de printemps de Deer and Doe.

DSCN9835
Oui mes photos datent un peu… mes cheveux n’ont pas repoussé si vite 🙂

A première vue, cette pièce parait simple mais sans être dépourvue de style. Il s’agit d’une blouse à la coupe droite, plutôt courte, sans pinces poitrine. Elle est réalisable en deux versions de longueur de manches : ¾ terminée par de jolies petites pattes de boutonnage, ou courtes. Sa coupe en faux cache-cœur dessine sous nos yeux un joli décolleté en V harmonieusement souligné par un pli formant le col. Ce croisement est maintenu par une couture invisible qui empêche les dévoilements obscènes de poitrine : totale sécurité !

Simple et chic, elle m’a tout de suite beaucoup plus. Je suis déjà fan des cache-cœur mais un faux cache-cœur à la sauce Deer and Doe, il me fallait essayer cette chose là.
Le métrage nécessaire est plutôt important pour une blouse puisqu’il vous faudra au moins 2m en 150cm de large. C’est principalement dû au fait que chaque devant est entièrement doublé, ce qui permet d’éviter la transparence et de créer la jolie finition de col, sans parementure. Il est d’ailleurs possible de réaliser Hoya avec un col contrastant du coup, en jouant avec le tissu intérieur des devants. Pour autant, il me semble que j’ai réussi à faire tenir ma taille 42 dans moins d’1m50 de tissu en trichant un peu sur le sens des pièces.

DSCN9819

J’ai un peu douté concernant l’absence de pinces et le rendu sur ma poitrine généreuse. Un modèle droit avec un si joli décolleté, il allait falloir éviter les tissus raides et chercher de la fluidité pour que le résultat soit sympa sur moi. J’apprécie peu quand les vêtements tombent tout droit après la poitrine. L’effet parachute est assez déplaisant et le confort est bien souvent absent. Ca tombe bien, les tissus conseillés sont le voile de coton, la viscose, la soie, le crêpe… Ca devrait être ok pour la fluidité. J’ai lu ça et là que certaines craignait la profondeur du décolleté. Personnellement, je le trouve parfait, ni trop, ni trop peu.

Pour ma première réalisation de Hoya au printemps, je voulais quelque chose de frais mais de léger. Une petite blouse aérienne qui s’enfile facilement, dans sa version manche ¾ car on est quand même en Normandie, et j’aime bien les blouses manches ¾ (surtout avec les petites pattes).

DSCN9822

DSCN9820

Le tissu :

Il s’agit d’une viscose blanche à imprimés quartier de citrons acheté en solde l’année dernière. Elle est très légère et très fluide. Un peu transparente mais très agréable à porter. Du même acabit que celle utilisée pour ma chemise Mélilot à pastèques ici.
Le tissu étant très fuyant et pas forcément facile à travailler, je l’ai légèrement amidonné à la bombe F*b*l*n pour mettre toutes les chances de mon coté.

DSCN9821

La réalisation :

Comme ça devient une habitude, j’ai opté pour un essai sans toile, vaille de vaille.
La construction du vêtement est sympa, un peu technique comme je les aime mais pas non plus compliqué. Pour un vêtement simple en apparence, j’ai été agréablement surprise de trouver un montage vraiment différent et ai pris beaucoup de plaisir à suivre les explications pas à pas. J’ai beaucoup aimé la petite finition du col dos qui est très propre et les parementures bas.

DSCN9824

Pour commencer, chaque devant se coud avec son jumeaux pour avoir un vêtement doublé et un col. J’ai commencé à prendre peur quand j’ai découvert qu’il fallait bâtir les devants ensemble pour éviter qu’ils ne se décalent… et moi avec ma viscose hyper fluide, vous voyez le topo ? Croisons les doigts et abusons du fer à repasser pour ne pas que ça bouge.

L’étape de la couture cachée des deux pans ensemble est restée un peu floue pour moi. Je ne suis pas sure d’avoir fait « comme il faut » mais bon, c’est monté.

Là où j’ai vraiment galéré, c’est pour le pli du col. Je ne saurais que trop vous conseiller de prendre une matière avec un peu de tenue !! Ah oui c’est beau la viscose, c’est fluide c’est léger… mais quand il faut marquer un pli ce n’est plus la même histoire. Enfin, ce n’est pas le marquer qui pose problème, c’est plutôt le conserver bien droit bien beau pendant le reste du montage (et après lavage…) sans que ça bouge ou se décale !! Ca ne s’est pas super bien emboité et j’ai manqué de repère à mon gout (mais j’en ai oublié quelque uns au décalquage).

DSCN9827

DSCN9832

Et portée ?

J’avais un peu d’appréhension vu les petites imprécisions causées par mon tissu, mais au moins j’étais sure que le confort y serait grâce à sa fluidité. Je me suis quand même donnée du mal pour la faire, mince ! Le suspens était à son comble pour le rendu du décolleté. Et là, comme je le craignais, j’ai été un peu déçue, mais pas comme j’aurais pu le croire.

Le V est super joli, le col aussi, mais la couture « masquée » est légèrement apparente sur moi car le tissu tire. Ce n’est pas une question de taille, je pense, c’est simplement que le pan du dessous s’effondre sur lui-même entre mes deux seins. Il n’est pas tendu et comme il n’est soutenu que par la couture d’ourlet en bas, et que le tissu est très fluide, il s’affaisse. Et ça, je ne m’en suis rendue compte qu’une fois portée. En gros ça ne faisait pas comme sur la présentation quoi !

Ce n’est pas vilain, c’est juste que je ne m’attendais pas à ça. Pour palier au problème, j’ai d’abord porté un débardeur en dessous ce qui limite le gouffre et aide un peu le pan à se tenir. Depuis j’ai mis en place quelques petits points cachés pour faire illusion, cela maintient le pan et c’est déjà mieux.

IMG_20170328_103009
Sans les points mais avec un débardeur…

Je place ces petits désagréments sur le dos de mon choix de tissu. Je pense qu’avec un tissu qui a un peu plus de tenue, j’aurais été plus précise dans ma couture du croisement. Après je ne sais pas si ma couture invisible entre les pans pourrait être incriminée… Je note aussi que le vêtement est un peu serrée aux bras, à corriger pour la prochaine fois.

Autre petit chagrin avec cette blouse : Le repassage ! C’est un peu l’horreur car je dois reformer le pli du col à chaque fois et bien sur, une fois lavée, c’est chaud de retrouver la forme exacte qu’on a eu à la couture avec cette viscose.

Mais je ne me laisserai pas abattre !!

 

DSCN9830
Ma blouse est super légère et douce. C’est très agréable à porter et l’absence de pinces ne me dérange pas du tout. J’adore les manches ¾ et leurs petites pattes que j’ai ornées de boutons à paillettes. Elle est idéale à porter sous une veste au printemps et même seule en été. Le tissu permet de supporter la chaleur et les manches protègent du soleil.

DSCN9823Malgré tout, mon choix de tissu me plait beaucoup, j’aime la fluidité et la fraicheur de l’imprimé. Ca me donne envie de limonade 🙂 C’est un vêtement que j’ai porté et que je porte avec beaucoup de plaisir. Au niveau du décolleté, je ne suis pas du tout choquée par sa profondeur. Je trouve ça très joli et absolument pas provocateur. A noter que je n’ai rien modifié sur la profondeur. Les points aident juste le pan du dessous à ne pas tomber.

Je vais refaire ce modèle incessamment sous peu. Je prévois une version manches courtes mais dans un voile de coton cette fois. Histoire de tirer au clair ce mystère sur la de tenue de tissu ! Stay tuned !

Et vous, avez-vous tenté la jolie Hoya ?

Signature Mimie

En résumé :

Patron : Blouse Hoya de Deer and Doe – Disponible en pochette (14€) et en PDF (11€).

Tissu :  Viscose blanche à imprimés citron – Mondial Tissus 12.99€/m soldé à -70%.

Points forts :

  • Joli décolleté
  • Montage différent d’une blouse classique – un peu de technique
  • Super agréable à porter dans une matière fluide.

Points faibles :

  • Couture qui tire un peu au niveau de décolleté, besoin d’un coup de pouce 😉
  • Un poil serré aux bras.
  • Hyper ch**** à repasser.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Un peu de limonade? »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s