Couture·Deer and Doe·Non classé

Brume, ou la jupe « qui ne m’ira jamais »

C’est maintenant qu’entre en scène la reine de la contradiction… !! TADAAAMM ! Afin de rebondir sur mon « complexe de la maille », et au risque de paraître un tantinet paradoxale, j’ai décidé de vous parler de MA jupe Brume de Deer and Doe… Oui, oui, la mienne. Une jupe… en jersey… « très près du corps » selon la description de la créatrice elle-même.

DSCN9812

DSCN9815

La petite histoire :

A sa sortie, je l’ai très rapidement rebaptisée « la jupe qui ne m’ira jamais », et malgré toute la confiance que j’ai en les patrons d’Eléonore, le pouvoir de la raison m’a pendant bien longtemps concocté un petit nid douillet, confortable et protecteur, en me susurrant à l’oreille que ce patron n’était pas fait pour moi.

Je n’ai pas particulièrement été emballée par la première collection Jersey de la marque. Les modèles proposés m’ont laissé sceptique quant au rendu qu’ils auraient sur mon corps de sirène…
J’ai tout de même laissé sa chance au sweat Ondée dans lequel je voyais un bon potentiel pour ENFIN me tenir chaud tout en étant assorti à mes robes cintrées à la taille, sans couper le vêtement. J’ai tendance à n’interpréter ce patron que dans sa version à manches longues. Pour autant, je porte très peu celui que j’ai cousu, dans un jersey gris clair, qui est pourtant une couleur neutre, basique et facilement associable. Toujours cet éternel problème pour assortir les vêtements, les chaussures,… Ce petit sweat a un coté sportswear que j’aime bien mais que j’ai du mal à décaler. Bref, ce n’est pas le patron que j’ai le plus rentabilisé…

DSCN9801

Par contre pour Brume, les mises en garde citées plus haut m’ont bien fait comprendre que ce patron était « à hauts risques » avec des découpes placées pile pour souligner et mettre en avant ce que moi, je préfèrerais cacher.
Je n’ai jamais essayé de jupe crayon, et je dois avouer que j’ai eu à l’époque du mal à m’identifier aux photos de présentation du modèle. Pour autant, je trouve ce type de jupe très féminin, voir sexy, et j’admire les filles aux formes généreuses qui les assument (les jupes et les formes 😉 ). De plus en plus de versions ont fleuri sur les blogs, sur des corps tous plus différents les uns que les autres, alors bien évidemment, la tentation de tester sur moi est venue frapper à la porte du petit nid protecteur « anti-frustration ». Et puis il faut avouer que le jersey est confortable, ce qui est quand même un bon point.

Tissu :

J’ai trouvé un jersey lourd sur le marché, noir, pour 2€ le mètre. C’était l’occasion idéale pour tester Brume sous la forme d’une « version d’essai ». En noire, elle reste un basique ultra efficace et servirait soit à clouer le bec à mes préjugés, soit à les valider, tout en minimisant la déception et la frustration.

DSCN9817

Réalisation :

Avec un jersey bien stable, le modèle est très agréable à coudre. J’ai pris du plaisir à assembler ces jeux d’empiècements et à voir la jupe se former petit à petit. Ca change des coutures droites ! L’affaire est un peu moins aisée pour les finitions. Les surpiques à l’aiguille double ce n’est pas vraiment ma spécialité, et là, tout est surpiqué ! Disons que ça a mis un peu de piment. Il faut faire attention à bien respecter la forme de l’arrondi, et repousser la pensée néfaste qui vous tourne dans la tête : « si je rate, il va falloir découdre du surjet »…

Mis à part quelques coutures qui gondolent, j’étais assez satisfaite de ma jupe une fois les pans assemblés. Je rentrais dedans et le seyant était plutôt pas mal. Je m’étais fait une montagne de cette jupe alors qu’au final, « elle est pas si pire » comme j’entend dire.

Le gros problème, ça a été la ceinture. Je l’ai essayée avant pour vérifier la taille comme préconisé dans le patron. C’était nickel. Je l’ai cousu sur la jupe et là, catastrophe !!! Je me suis retrouvée avec une jupe ssuuuuuper large à la taille, il y avait bien 5-6 cm de chaque coté et la jupe tombait !! La ceinture s’est étirée mais c’est comme si elle ne s’était pas «rétractée ». Cela doit venir de mon jersey à tous les coups…

Bref, j’ai décousu, recoupé une ceinture et inséré un élastique large au moment du montage. Le résultat sur cintre n’est pas super beau, ça plisse un peu au niveau de la ceinture mais porté, ça ne se voit pas.

DSCN9804
Et portée ?

Tout compte fait, même si ce n’est pas une réussite totale, le rendu sur moi ne me déplait pas autant que je l’aurais imaginé. Malheureusement, l’ajout de l’élastique a entrainé une petite perte au niveau confort. La jupe tient bien, les découpes sont au bon endroit, mais l’élastique n’est pas assez souple et me serre le ventre. C’est supportable, mais ce n’est pas négligeable. Par contre, je ne garantie pas une longue vie à cette jupe car la qualité du tissu ne me parait pas exceptionnelle. Je ne pense pas la décliner dans une autre couleur, pour moi, elle est idéale (et peut être « assumable » ?) en noir.
Au final, j’ai gagné une jupe féminine et un très bon basique pour mon dressing. Reste à l’assumer au quotidien maintenant. Je l’imagine plutôt en tenue décontractée avec des tennis, vu la matière, mais je n’exclue pas de l’associer à des petits talons pour sortir. Bref, je suis sure que je vais trouver de chouettes associations avec d’autres pièces de mon dressing.

Résumé :

Patron : Jupe Brume – Deer and Doe. Disponible en pochette uniquement (14€)

Tissu : 1m de jersey lourd (mélange coton élasthanne ?) – Marché de Caen – 2€/mètre.

Les plus :

  • Découpes agréables à coudre et modèle rapide à réaliser
  • Matière confortable.
  • Basique de la garde-robe (jupe crayon noire).
  • Jupe qui épouse les formes, mais plutôt joliment.

Les moins :

  • Impossible de ne pas mettre d’élastique à la ceinture.
  • Du coup, trop serrée au niveau du ventre
  • Beaucoup de finitions à l’aiguille double.
  • Matière de qualité douteuse.

 

Signature Mimie

Publicités

9 réflexions au sujet de « Brume, ou la jupe « qui ne m’ira jamais » »

  1. Ben moi je trouve que ça te va plutôt bien cette Brume! Personnellement, j’en ai fait quelque chose comme 6 dont 4 pour moi et je les mets très régulièrement! Je me demande si, pour l’adapter à ta morphologie, tu ne pourrais pas descendre de quelques centimètres l’empiécement des côtés et du derrière?

    J'aime

  2. De mon point de vue cette jupe te va parfaitement bien !!! Elle fait très classe ! Parfois on se refuse ce qui nous va le mieux alors surtout oublies tes complexes et dupliques cette jupe elle te va vraiment bien !! 😊👍

    J'aime

  3. Je suis comme toi, pas convaincue que cette jupe soit idéale pour ma morphologie… Mais j’avoue que j’aime vraiment beaucoup ta version ! Alors pourquoi pas ? En tout cas bravo d’avoir quand même essayé malgré tes craintes, c’est une très belle réussite !

    J'aime

  4. heureusement que tu l’as réalisée; elle te va bien et en noir c’est une valeur sûre du dressing!
    mets là avec des petits talons, tu vas voir elle va t’allonger la silhouette!
    A très vite!

    J'aime

  5. Une jolie jupe qui te va très bien! Dommage pour la légère perte de confort, car c’est l’un des points forts du modèle, en plus de ses découpes. Peut être que si le tissu de celle-ci finit par lâcher, ça peut valoir le coup d’en refaire une autre 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s