BlaBlaBla

*^* Garde-robe Capsule 2017 revisitée *^*

Vous n’êtes probablement pas sans savoir qu’une vague de froid a sévit en France il y a quelques semaines. Et même si je conviens qu’en Normandie, nous avons été un peu moins atteints que dans d’autres régions françaises, je vous assure qu’il a fait ici plus froid que d’habitude. Cette baisse des températures a eu sur moi une double conséquence assez néfaste pour ce blog : au retour du travail, je ne voulais que me lover sous ma couverture, pas question de trainer à faire des essayages de toiles, et je n’ai pas pris les photos de mes projets finis, la luminosité à l’intérieur de mon appartement étant déplorable. Conclusion, les choses que j’ai à vous montrer sont déjà un peu antidatées, et les nouveautés sont rangées au fond du placard.

Pourtant, ce début d’année a vu naitre un bon nombre d’initiatives motivantes en termes de couture ! Et notamment, vous me voyez venir, le projet de Garde-robe capsule de Clo’s, une de mes bloggeuses favorites. Je lis avec attention ses articles depuis mes débuts en couture et bien que nos goûts soient parfois différents, j’aime sa fraicheur, son écriture, son audace couturesque et son honnêteté.
En toute franchise, quand son projet à été lancé, je n’ai pas bien compris. L’engouement autour de ce défi s’est amplifié et, une fois les fêtes passées, je m’y suis intéressée d’un peu plus près. J’ai apprécié tout particulièrement l’idée de dépasser les barrières et d’oser coudre des projets qui nous font PLAISIR en dehors de toutes contraintes morphologiques et stylistiques. L’idée de se défier dans la couture d’un maillot de bain, par exemple, m’a bien motivée. Cela me donnait en quelques sorte une excuse pour OSER ! Même des pièces qui ne m’iraient pas.

Mais c’était probablement trop tard, à l’heure où je commençais à peine à entamer mes réflexions, des listes de patrons et de projets s’accumulaient déjà sur la toile. Il m’a vite paru « insurmontable » de présenter une liste « dans les temps » et qui me satisfasse complètement. Cela a été difficile de se fixer sur des projets, d’autant plus que mes nouvelles contraintes de temps et ma nature stressée ne me permettraient pas de les coudre sereinement et d’écrire en plus des articles à leur sujet. J’ai encore un peu de mal a appréhender mon nouveau rythme de vie et je ne voulais pas qu’une si chouette initiative deviennent une chose forcée. Je veux privilégier des coutures plaisir, avec un maximum de satisfaction et d’efficacité. Entamer ce défi maintenant tout en sachant que j’aurais probablement des difficultés à le mener à bien ou à respecter les délais, que je me trouverais probablement confrontée à la frustration, que je ne le vivrais pas sereinement, m’a finalement paru peu judicieux. Il faut apprendre à se connaître soi-même et j’ai préféré faire le choix de ne pas m’engager dans cette aventure. N’y voyez en rien une justification quelconque car je me suis tout de même pliée à l’exercice avec beaucoup de plaisir. Faire ce travail de recherches de mes envies et le coucher sur papier m’a en quelques sortes donné un élan de motivation pour mon année couture. Une forme d’objectif en somme. J’ai listé les patrons en ma possession que j’aimerais bien coudre dans chaque catégorie et ai fait plusieurs associations catégorie/patron/mois de l’année et même parfois tissu. Cela m’a permis de ne pas perdre de vue cette idée de faire baisser les stocks, mais aussi de rentabiliser les patrons achetés mais jamais utilisés.

Cette démarche reste pour moi très positive car elle m’a permis de bien cibler quels patrons en ma possession je voulais faire, me rappeler pourquoi je les avais acheté, et quels tissus je voulais utiliser en priorité. J’ai également pris l’engagement envers moi-même de tenter des pièces « plaisir » sans penser « réussite », et d’enfin franchir le pas vers certains vêtements qui me tiennent à cœur mais dont je repousse dans cesse la réalisation. Et maintenant que je l’écris ici, je vais faire de mon mieux pour m’y tenir.

Voici donc l’état des mes envies couture pour l’année 2017, suivant la trame de la « Garde robe Capsule de Clo », et sans contraintes de mois. Il va de soi que la liste n’est pas exhaustive et que j’attends avec impatience les nouveautés de l’année pour étayer ma liste.

Haut en Jersey

projet-jersey

Oust les basiques déjà réalisés pour cette catégorie ! Elle est suffisamment large pour appeler à plus de nouveauté et ne pas camper sur des modèles acquis (efficacité mais pas simplicité ?). J’ai donc mis Plantain, Badiane et le Renfrew top de côté pour me tourner vers les oubliés de la patronthèque : Le AfterWork de Vanessa Pouzet y végète depuis plus de 3 ans ainsi que Le Hemlock tee de Grainline Studio. Ne serait-il pas temps de leur faire un sort ? Aucune idée concernant les tissus a utiliser en revanche.

Haut en chaîne et trame

Ma sélection a été fortement influencée par les saisons et il est clair que cette catégorie regorgeait d’envie. Je me suis arrêtée sur quelques modèles pour l’été :

montage-haut-chaine-et-trame

Une nouvelle Datura de Deer and Doe, la mienne étant trop petite, et le chemisier Donna de La Maison Victor dans une viscose ou un coton léger. Je n’ai pas choisi mes tissus mais ils seront pour sûr colorés. Je n’exclu pas non de donner sa chance à la blouse Alice de LMV qui m’a longtemps fait envie.

haut-chaine-et-trame-mi-saisonEt pour les versions demi-saison, mes priorités iront vers une blouse Pam de La Maison Victor dans un joli crêpe rouille ainsi que la blouse Cheyenne, dont le patron est déjà décalqué, reste à déterminer le tissu.

Combinaison

Je me serais bien laissé tenter par une combi-short pour l’été, mais je n’en possède aucune. Peut-être que les sorties patrons de l’année me permettrons de remplir cette catégorie ?

Maillot de bain

Si je devais en choisir un, je prendrais le Sophie de Closet Case. Déjà lors de sa sortie il me faisait de l’œil, mais je n’ai pas franchi le pas de l’achat, et j’ai toujours un doute sur la taille, rapport aux bonnets disponibles. Cette catégorie reste donc également en suspend.

Short

Le seul en ma possession est le Châtaigne de Deer and Doe que je porte « peu » (pour ne pas dire pas du tout). En revanche, je me serais bien ouverte à un autre modèle pour l’été, afin de supporter la chaleur dans l’esprit du Port de Pauline Alice qui me plait assez. A voir.

Veste/gilet

vestesJ’en ai cousu plusieurs l’année dernière, mais cette année, je veux me faire un gilet Cannelle de Christelle Beneytout ! J’ai enfin acquit le patron et sa réalisation est imminente. Mon dressing manque également d’une veste noire, je ne me suis pas encore fixée sur le modèle, mais je l’aimerais dans l’esprit de celle ci. Et si j’osais, pour plus de défi, je tenterais bien le bloomer de La Maison Victor.

Manteau

Le grand challenge ! Je n’arrive jamais à me mettre en phase avec les saisons pour m’en coudre un, mais un jour viendra. Pour l’instant, le Quart Coat de Pauline Alice est en pole position et un lainage vert canard l’attend !

Jupe

jupesOutrepasser ses préjugés et ses complexes en osant une jupe Brume de Deer and Doe, ou la jupe « qui ne m’ira jamais ». Je me laisserai bien tenter aussi par une jupe en jean simple comme la Holly de La Maison Victor que j’aime beaucoup.

Robe

robesEvidemment, cette catégorie regorge de possibilités, et c’est plutôt les tissus en stock qui auront guidés mes choix ici : Une nouvelle Sureau de Deer and Doe en Chambray bleu ciel, la robe longue issue du livre Dressing chic revisite les 70’s en viscose ethnique, et bien sur, finir ma Kim dress de By Hand London en Wax :S

Lingerie/Pyjama

Cette année, je me couds ENFIN un Pyjama !! C’est décidé ! Peut être avec le patron de Make my Lemonade, ou simplement en combinant le pantalon Mentawai de Blousette rose avec un haut. Ce qui par la même occasion me ferait coudre un pantalon. Car là oui, j’aurais pu parler de Safran de Deer and Doe, mais la montagne d’ajustements à faire après ma première version m’a un peu refroidie pour le moment.

Chemise

chemisesBeaucoup d’envies ici aussi, mais mon choix premier serait : Une Archer de Grainline Studio avec mon si précieux tissu Atelier Brunette ! Le patron Jolaine de RDC commence à sérieusement prendre la poussière, j’avais acheté du coton noir à cactus dorés pour faire les empiècements, il n’y a plus qu’à se lancer. Rosa de Tilly and the buttons, quant à elle, est imprimée et passerait bien à l’étape du recopiage.

*** *** ***

On approche des 20 projets !! J’ai hâte de pouvoir les commencer et j’espère sincèrement pouvoir remplir les catégories en stand by dans l’année. J’espère que mes petites idées vous plaisent, et vous qu’est-ce qui vous fait envie pour cette année couture?

Signature Mimie

Publicités

Une réflexion au sujet de « *^* Garde-robe Capsule 2017 revisitée *^* »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s