Anne K.Couture·Couture

Le retour de la Cézembre

Hello par ici !!

J’espère que votre année a commencé sous les meilleurs auspices et que les caprices météorologiques de ces dernières semaines ne vous ont ni congelé, ni soufflé. De mon côté, j’apprivoise petit à petit mon nouvel ordinateur, ses logiciels et interfaces, et je retrouve doucement le chemin des articles vers mon blog.
Niveau couture, je stagne un peu. J’ai terminé quelques projets depuis le début de l’année toujours en suivant ma ligne de conduite : privilégier l’efficacité et la satisfaction, et utiliser des tissus du stock. En revanche, je pêche au niveau des séances photos, mais allez, j’utilise mon joker météo ! J’ai aussi pas mal réfléchi aux projets que je voudrais coudre cette année, mais je garde cela pour un (très) prochain article.
Mais aujourd’hui, c’est d’un projet cousu cet automne qu’on va parler (oui oui je sais…). J’ai un peu tardé à le publier car je pensais la proposer comme copie pour le concours « duo » de Thread and Needles, mais finalement, je n’ai pas rendu de projet et ma présentation a trainé.

dscn2728

La petite histoire :

Au mois d’Octobre, je suis allée me relaxer à Paris avec ma mère : expo, hammam et évidement, petites échoppes de tissus. La boutique Malhia Kent a mis pleins d’étoiles dans nos petits yeux, et nous avons succombé aux coupons en promo chez Anna Ka Bazaar. Ma mère m’a offert de quoi faire de jolies blouses pour l’automne comme j’aime en porter. Parmi ces trésors, un tout petit mètre de viscose « Facet » bleue et noire.
Pour ne pas laisser languir ce petit morceau trop longtemps dans le stock, je me suis vite décidé à le transformer en une nouvelle blouse Cézembre.
Celle de l’année dernière (ici) a été beaucoup portée mais je commençais à m’y sentir un peu à l’étroit (satané kilos !). Je n’aurais pas cru qu’un modèle à l’encolure plutôt haute, aux lignes simples et à l’originalité, à première vue, plutôt discrète, deviennent une pièce phare de mon placard. Au final, sa simplicité est un réel atout et les jolis détails arrondis sont bien souvent remarqués par les regards extérieurs.
En revanche, dans ce tissu je ne voulais pas d’une version à manches courtes. C’était le choix par défaut qui mène à un vêtement jamais porté. Les teintes m’évoquent d’avantage un vêtement d’automne-hiver, la blouse se devait donc d’avoir des manches. Vous conviendrez que pour faire tenir une blouse à manches ¾ en taille 42 dans 1m de tissu, il a fallu la jouer un peu serré, mais c’est rentré !

dscn2727

Le tissu :

Comme évoqué plus haut, il s’agit d’une viscose souple et douce, mais pas vraiment fuyante, baptisée Facet. Elle est très agréable à porter et à coudre. Pour le moment, je n’ai pas à me plaindre de la qualité. Comme toujours avec la viscose, j’apprécie le tombé du vêtement et son confort. Je trouve le graphisme moderne et les couleurs plutôt faciles à associer. Oui, avec du noir, ça devrait le faire .
J’ai difficilement fait tenir le devant, le dos et les manches dans mon métrage, mais pour les parementures, j’ai dû utiliser un autre tissu. Je me suis tournée vers un mélange coton-polyester (à confirmer) acheté sur le marché. Il est d’épaisseur équivalente à la viscose mais bien moins souple, avec un poil de brillance. Quitte à l’avoir entamé, j’en ai aussi utilisé pour faire le biais noir du passepoil.

dscn2736

La réalisation :

Sur le plan couture, je n’ai pas eu de difficultés particulières. Cette blouse est rapide à coudre. Le tissu m’a quand même demandé un peu d’attention niveau repassage pour avoir un beau rendu final.
Pour souligner la découpe, j’ai fait courir un passepoil noir le long des coutures côtés et de la pièce dos.

dscn2739

Et portée ?

J’adore ma nouvelle blouse Cézembre même si je n’en ai pas beaucoup profité à cause du froid. Je suis plus à l’aise dans cette version à ma taille. Le tissu est moins lourd que sur ma première version mais cela ne rend la blouse que plus agréable à porter. Niveau garde-robe, je n’ai pas d’inquiétudes pour la marier : elle va parfaitement avec ma jupe Châtaigne noire, un jean ou un slim noir. Je l’imagine aussi bien avec un gros gilet, qu’avec une petite veste (tiens, ça pourrait être un futur projet ?).

En résumé :

Patron :

Blouse Cézembre – Anne Kerdiles Couture , version manches 3/4. Disponible en PDF (8€) et en pochette (15€) – Marges non incluses dans le patron.

Tissu :

  • 1m de viscose Facet de Atelier Brunette acheté chez Anna Ka Bazaar – coupon à -30%.
  • Mélange coton-polyester noir – Marché de Caen 2€/m.

Les plus :

  • Originalité subtile mais puissante 😉
  • Facile à marier avec la garde-robe.

Les moins :

  • Un peu léger pour la météo actuelle
  • Marges à rajouter sur le patron

dscn2738

 

Signature Mimie

Publicités

6 réflexions au sujet de « Le retour de la Cézembre »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s