Deer and Doe

Duo de choc !

Fin Octobre, le concours 2016 de Thread and Needles est enfin sorti !! Je l’ai attendu longtemps celui là. C’est un exercice auquel j’aime bien me frotter. Le fait de répondre à un thème cadre les envies sans pour autant limiter la créativité, voir les réalisations des autres participantes est inspirant et la remise des copies provoque toujours une petite excitation de fin de concours.

Pour cette session, le thème est « les deux font la paires » ou « duo ». Et ça tombe vraiment bien car cela s’intègre parfaitement dans la lignée de mon article précédent : associer ses vêtements, réfléchir sur son dressing pour que ces réalisations soient portées, ou encore utiliser les chutes ! Il faut se triturer les méninges et essayer de justifier notre réponse au thème car les juges accordent de l’importance à la cohérence avec le thème et avec le dressing. Le jeu file jusqu’au 9 Janvier 2017 et peut également concerner des pièces de tricot. Si vous êtes intéressé(e)s pour participer, plus d’infos ici.

J’avoue que pour le moment, je n’ai pas d’idée précise. Le thème est tellement large ! Je ne sais pas si je me tourne vers un duo mère-fille, un duo en amoureux, un duo de sœur, avec une copine… ou, deux pièces réalisées dans un même tissus, ou pourquoi pas deux pièces coordonnées. Un mois est déjà passé, et ma copie est blanche. La date butoir va arriver très vite, surtout avec la période des fêtes moins propice à la couture. A moins que j’emmène ma machine dans la valise, ce qui n’est pas impossible… 🙂

En découvrant ce thème, j’ai décidé de vous montrer un duo réalisé cet été que je n’avais pas prévu de publier à l’origine (vu mon retard, ce n’était plus de saison), mais maintenant, ça pourrait éventuellement servir d’inspiration à certain(e)s et je suis contente de pouvoir le poster. Ces pièces auraient à mon sens été une bonne réponse au thème, mais je les ai réalisées hors concours, alors ce ne sera pas ma copie, d’autant plus que j’avais vu un projet très très très similaire sur T&N chez liabsiam.

dscn2299

La petite histoire :

Courant Juin, j’ai eu envie de retenter l’expérience de la jolie jupe Chardon. Ma première version est aujourd’hui à la limite de l’impudique et trop serrée. Ca me désole car j’adore le tissu wax utilisé. La vérité, c’est que n’ayant pas assez de tissu pour la faire dans sa longueur « normale », j’ai supprimé la bande contrastante de la version B, ce qui en fait une version (trop) mini pour moi. La taille haute est très sympa et ne me gêne pas. Vu le succès de cette jupe, il fallait que je retente une seconde version plus raisonnée et à ma taille afin de mieux juger ce modèle.

L’idée de réduire les tissus du stock me trotte dans la tête depuis un certain temps, c’était donc une bonne occasion d’utiliser un coupon qui végétait sur la montagne depuis presque 3 ans ! Lors d’une visite à Troyes, et grâce à un regard de Chat Potté travaillé pendant de longues heures, j’avais réussi à convaincre ma sœur de me faire découvrir la boutique Ellen. C’était la première fois que j’y allais et je comptais bien repartir avec quelques matières inédites et introuvables par chez moi (où il n’y a que Mondial Tissus). Parmi la pile acquise ce jour là, un mélange de lin coton assez épais dans deux coloris : vert bouteille et vieux rose. Le coupon rose s’est depuis transformé en une robe Cami de Pauline Alice, associé à un tissu fleuri sur le col. Le résultat à un coté vintage assez sympa, mais il s’est avéré que mon choix de tissu n’a pas été judicieux du tout. Mon cœur penchait pour la version à manches courtes mais dans ce tissu, il y a un problème : quand il fait chaud, les manches courtes sont idéales mais le tissu est trop lourd et j’ai trop chaud, alors qu’en hiver, le tissu est bien mais avec les manches courtes j’ai froid. Obligation donc de mettre un gilet, et là, c’est l’accord des couleurs et le style qui n’est pas toujours satisfaisant. Sans parler des chaussures… bref, le tissu m’a un peu mis en échec et m’a refroidi pour tenter un nouveau projet dans son petit frère vert. Pourtant, il y avait assez de métrage pour en faire un truc sympa, mais quoi ?

Vous l’aurez compris, mon tissu vert à trouvé un projet pour se transformer. Ce sera une jupe plutôt de mi-saison, qui pourra être portée avec des collants en automne et pourquoi pas sans collants au printemps. J’ai opté pour la version A, à passants et sans tissu contrastant, pour pouvoir l’associer plus facilement même si la couleur est un peu présente. En plus, je rêvais d’une jolie jupe à porter avec une ceinture fine. Ma sœur m’en a offert une dorée que j’adore et la Chardon en version à passants est le modèle idéal.

C’est une jupe assez simple. Les explications sont claires et la réalisation rapide. Je trouve le montage du zip ingénieux. Avec cette méthode, la pose de la fermeture éclair est dédiabolisée, ce qui rend la jupe Chardon vraiment accessible aux débutantes. Par contre, j’ai eu du mal à faire des passants propres avec l’épaisseur du tissu. Ils sont un peu disgracieux, mais personne ne viendra regarder ça à la loupe, hein ?

dscn2300

Une fois terminée, la question de l’association s’est tout de même posée. A première vue, je me serais tournée vers mon Plantain blanc, ultra basique, et une petite veste, comme la Lupin Camel par exemple. Pour la mi-saison automnale, je n’ai pas encore trouvé… Porter la jupe avec des collants et des bottines ne me pose pas de problèmes, mais je ne sais pas trop quoi mettre pour le haut. Et oui, tout compte fait, la teinte du vert s’accommode plus d’un ensemble printanier ou estival, même si le tissu est lourd.

***   ***   ***

 Chardon-Mélilot, ou l’association parfaite de deux projets

dscn2302

Tout récit a, à un moment donné, un événement perturbateur. A savoir ici : les soldes ! Le peu de bonnes résolutions que j’avais s’est perdu dans un épais brouillard le temps de craquer sur quelques coupons ; dont des viscoses à pastèques et citrons. Les matières sont assez transparentes mais les motifs sont tellement frais que je n’ai pas résisté pour profiter de l’été 🙂 Attention, je les ai quand même achetés avec l’objectif précis de les transformer en Mélilots (avec donc le juste métrage) : à manches courtes pour les pastèques et une à manches longues pour les citrons.

Honneur aux pastèques avec le même combo gagnant que mes deux versions précédentes : revers de manche, col rond, une poche plaquées et petits boutons. La matière cependant est bien différentes puisqu’il s’agit d’une viscose, plus fuyant donc. Mes coutures sont un peu moins précises, mais le rendu est super sympa. Le porté est agréable, la fluidité et la légèreté rend le vêtement super pour l’été. Il n’y a que le rendu du col qui me déçoit. Je n’ai thermocollé qu’une face de mes pièces et probablement avec un thermocollant trop fin, du coup, il ne se tient pas bien. A ne pas reproduire pour la prochaine. Bref, je suis toujours aussi fan de cette chemise (oui oui une quatrième est coupée…).

Pour parachever ma mission de projet issu de déstockage, j’ai trouvé dans ma boite aux trésors des petits boutons verts, un peu transparents, comme du verre qui aurait séjourné dans la mer, mais en plastique. Et là, l’idée de l’association à surgit : cette chemise agrémentée de boutons verts irait parfaitement avec ma jupe verte ! Super combo ! J’avais un peu peur que cela fasse trop « ensemble » car ce n’est pas toujours bon de trop coordonner, mais la dominante de la chemise étant blanche, l’association ne me parait pas mauvaise.

Alors, trouvez vous aussi que cet ensemble aurait fait une bonne copie pour le concours ? Moi je retourne chercher l’inspiration, le temps file à une vitesse 😉

Signature Mimie

En résumé :

Patrons :

  • Jupe Chardon – Deer and Doe. Disponible en pochette uniquement (14€)
  • Chemise Mélilot – Deer and Doe. Disponible en pochette uniquement (14€)

Tissus :

  • 1m 50 de mélange lin coton vert bouteille – Ellen Troyes
  • 1m de viscose blanche à pastèques (12.99€/m soldé à -50%) – Mondial Tissus.

Les plus :

  • Utilisation d’un coupon en stand by du stock + achat du métrage juste nécessaire pour le projet chemise + boutons du stock.
  • Chemisier original et facile à accorder même sur un jean.
  • Ensemble et imprimés frais et colorés.

Les moins :

  • Couleur de la jupe plus difficile à associer (surtout pour l’automne).
  • Légère transparence de la chemise.
  • Col qui ne se tient pas très bien dans la viscose.

Enregistrer

Publicités

12 réflexions au sujet de « Duo de choc ! »

  1. 2 pièces parfaitement coordonnées pour un ensemble très frais. Mais qui ne fait pas « ensemble ». On a parfois des coups de coeur tissus qu’on a du mal à convertir …il faut savoir attendre jusqu’au déclic : fait avec la chardon. Bravo !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s