Couture·République du Chiffon

~ Juliette, le retour ~

Le soleil est revenu parmi nous ces derniers jours et je brûle de vous montrer quelques cousettes d’été. Mais avant cela, je dois me cadrer un peu et terminer mes articles en cours sur les projets de ce printemps. J’espère donc trouver un peu de temps pour écrire et passer rapidement à la saison actuelle. En attendant, et même si ce n’est pas une parfaite réussite, quelques mots sur la petite Juliette, deuxième du nom, qui a rejoint mon placard mi Mai.

DSCN1239

La petite histoire :

Pour avoir des vêtements un peu plus habillés et féminins que les simples tee-shirts, j’aime de plus en plus porter des blouses, des chemises ou des chemisiers. C’est le type de vêtement que j’aurais aimé acheter dans le prêt-à-porter, les modèles et les motifs sont souvent très jolis, mais malheureusement, je me suis trop souvent retrouvée face à des problèmes de « seyant ». Bras étriqués, poitrine écrasée ou effet montgolfière qui ne met rien en valeurs : dur dur de ne pas se décourager dans les cabines d’essayage. Avec la couture, de nouvelles perspectives se sont ouvertes à moi, comme celle de pouvoir porter des chemises/chemisiers qui me vont et me plaisent. Évidement, le chemin vers la chemise ou la blouse parfaite est long et semé d’embuches, mais il est toujours divertissant de découvrir et de tester de nouveaux modèles.

L’année dernière, j’ai fait l’acquisition du chemisier Juliette de République Du Chiffon dont j’ai cousu une version en wax durant l’été (ici). Son col assez original donne un coté très « année 70 » qui m’a bien fait accrocher au modèle. C’est un chemisier estival, simple et pratique grâce à ses pressions, plutôt rapide à coudre. Mes hanches étaient un peu à l’étroit dans la coupe droite mais rien de bien méchant. Dommage que la météo ne m’ait pas beaucoup donné l’occasion de le porter. J’étais donc bien tentée de refaire un bout de chemin avec Juliette en choisissant cette fois un tissu plus souple. Maintenant que le cap de la « couture de la viscose » a été franchi, je pouvais espérer une chemise plus légère pour les beaux jours à venir.

Le tissu :

J’ai choisi une viscose rouge à imprimés triangles blancs que j’ai eu en soldes à -70% chez Mondial Tissus en fin d’hiver. Je n’ai pas eu le coup de cœur pour cette étoffe, mais j’aimais bien l’imprimé et je n’ai rien contre le rouge (hé hé !). On va dire que je ne me suis pas vraiment impliquée affectivement dans cet achat tissu, mais je l’imaginais bien en chemisier de mi-saison. En réalité, le travailler allait me permettre de prendre confiance dans la couture de la viscose pour un investissement minimum (env.4€/m). J’en ai acheté 1m20 et j’ai eu assez pour une Juliette.

Au niveau de la matière, elle est assez fine mais finalement pas si fluide que ça. Elle n’est pas fuyante ce qui limite la difficulté à la couture. Réaliser le col et les autres étapes de montage dans ce tissu est donc tout à fait surmontable.

La réalisation :

Tout semblait partir comme sur des roulettes pour cette cousette : un modèle déjà réalisé, une matière adaptée, je n’avais qu’à faire une taille au dessus et ça allait le faire. Oui mais le sort en a décidé autrement…

J’ai découpé mes pièces et entreprit de thermocoller les parementures. J’ai choisi un thermocollant fin de type Vlieseline H180 : pas besoin de trop rigidifier si le but est de garder un vêtement fluide. Mon fer à repasser en revanche a préféré réduire le dit thermocollant à l’état de barbe à papa fondue en créant un magnifique trou en plein milieu de la parmenture. Bien sûr, la colle s’est allégrement répandue sur la semelle de Monsieur le fer. Arrgghhh !! J’ai bricolé pour « reboucher » le trou avec un peu de thermocollant (et un fer moins chaud).

La chemise s’assemble sans difficultés particulières. Le montage du col est un peu acrobatique : il se fait en même temps que la parementure en tournant sous le pied de biche, mais les repères tombent nickel. Une fois cette étape passée, il faut juste un peu de courage pour attaquer les manches et leurs finitions à enformes.

Pour fermer ma chemise, j’ai choisi d’inaugurer ma pince à pressions plastiques que j’ai reçue il y a 6 mois et dont je ne m’étais pas encore servi. Des pressions blanches pour un bon accord avec le tissu. Pour la première version, j’avais utilisé des pressions métalliques à poser au marteau mais il faut les retirer très doucement pour ne pas qu’elles s’arrachent du tissu. Avec les plastiques, je n’ai pas ce problème.

DSCN1240

Et portée ? :

J’aime bien le rendu de cette chemise. La coupe rétro associée à cet imprimé est plutôt sympa. Le résultat n’est pas hyper féminin mais dans un style plutôt décontracté, elle me plait bien. Je la porte facilement sur un jean avec des baskets pour la mi-saison.

En revanche, au niveau de fit, on est plutôt moins bon… Et oui, ça arrive, et même si ce n’est pas toujours facile de parler de ses petits échecs couture, ça me parait intéressant pour l’échange de ne pas montrer que ce qui va. J’ai coupé une taille au dessus par rapport à la première, mais ma Juliette n’est pas aussi confortable que souhaitée. Bizarrement, je me sens même mieux dans l’autre version. J’ai retrouvé le problème de la coupe droite qui rend le vêtement un peu étroit au niveau des hanches, mais ça, c’était prévisible. Ce qui l’était un peu moins, c’est d’être super étriquée au niveau des manches, et plus particulièrement de la droite. Il faut carrément un temps d’adaptation quand je mets la chemise pour m’y sentir relativement bien. Problème de bras ? De poitrine ? Je me demande si un ajustement au niveau des pinces ne serait pas le bienvenue. Si quelqu’un peu m’aiguiller… (hé hé!).

Sinon, je suis toujours aussi fan du col. Malgré un peu d’inconfort, j’enfile ce chemisier avec plaisir et je ne perds pas espoir qu’il m’aille un peu mieux un jour. Oui, c’est tellement logique de s’adapter à un vêtement plutôt que le contraire 😉

DSCN1253

En résumé :

Patron : Chemisier Juliette – République du Chiffon. Disponible en patron pochette (15€)

Tissu : 1m20 de viscose rouge à triangles blancs – Mondial Tissus (15€99/m soldée à -70%).

Les + :

  • Chemisier simple et hyper pratique à enfiler.
  • Originalité du col.
  • Tissu viscose léger parfait pour les beaux jours.

Les – :

  • Inconfort car bras trop à l’étroit !
  • Ajustements à prévoir aux hanches et à la poitrine.
  • Coupe moins adaptée à ma morphologie.

 

Signature Mimie

Publicités

4 réflexions au sujet de « ~ Juliette, le retour ~ »

  1. C’est vrai que le col est vraiment sympa… Mais j’ai le même problème que toi avec la coupe droite, et la même quête de la chemise parfaite. Ceci dit, mélilot, j’aime beaucoup et je la porte très souvent (bien qu’un peu longue derrière, peut être que je ferais une version raccourcie?)

    J'aime

    1. Ah oui, Mélilot aussi je l’adore !! J’en ai déjà fait deux et je les porte tout le temps. Je ne la trouve pas trop longue, ça ne me dérange pas qu’elle cache mes fesses. Je les montrerai bientôt sur le blog j’espère 😉

      J'aime

  2. Je trouve ce chemisier très joli sur toi, la couleur du tissu et la forme te mettent bien en valeur. C’est dommage qu’il te serre au niveau des manches. Pour la prochaine, peut-être pourrais-tu décalquer la taille au-dessus au niveau des manches et des hanches? J’avais connu le même problème de manches trop serrées avec la robe Viviane de RDC. En tout cas, je ne parlerais pas d’un échec car ton col et tes finitions sont vraiment chouettes.

    J'aime

    1. Merci Beaucoup Murielle ! J’ai souvent porté du rouge (en plus ça va bien avec mes lunettes!). Tu as raison, je n’aurais pas du parler d’échec, d’ailleurs si c’en était un, je ne la porterai probablement pas. Je pensais bien élargir au niveau des hanches mais il est vrai que je pourrais aussi le faire sur les manches. Je n’ai jamais fait ce type d’ajustements et quand ça touche aux emmanchures je ne suis pas sereine 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s